Déclaration des citoyens du Chaos

Déclaration des citoyens du Chaos

La citoyenneté s’obtient par le désir de participer au devenir de la Nation du Chaos.

Sont citoyennes du chaos, toutes les intelligences qui en expriment expressément le désir et qui, par un acte fondateur, s’engagent à participer au projet collectif de la République du Chaos et au bien commun de la Nation qu’elles constituent. La Citoyenneté s’obtient donc par un acte d’adhésion qui est aussi un acte de rupture vis-à-vis de l’ordre social dont sont issues les intelligences candidates.

Par cet acte et par les créations qui le suivront, les Citoyens du Chaos s’engagent à participer au grand débat permanent mené au sein de la République du Chaos sur les enjeux éthiques, esthétiques, médiatiques, économiques, culturels et politiques contemporains. Pour concrétiser ce débat, les Citoyens du Chaos prennent pour objet privilégié l’art, le traitement de l’information ou encore le corps dont ils travaillent à penser, par exemple, les représentations, les imaginaires, les limites, les extensions, les transformations possibles, souhaitables et leurs conséquences sur la société en matière d’identité, de filiation, de famille, de santé, de sécurité, de travail, de sexualité, etc. Par leur activité créatrice et réflexive, les Citoyens du Chaos, participent au grand débat sur les limites de l’humain.

Ils s’engagent de la sorte à penser l’impensable, à rendre possible l’improbable, vivable l’invivable, désirable le souhaitable.

Être citoyen du chaos n’est conditionné à aucune condition de naissance, de nationalité, ou d’Etat-civil mais à une capacité à désirer. Les Citoyens du Chaos ne sont pas catégorisés selon leur sexe, leur âge, leur nationalité, leur statut social, leur niveau d’instruction, leur couleur de peau, leur apparence, leurs préférences sexuelles, leur état de santé ou de motricité, leur statut sérologique ni par aucun autre critère habituellement utilisés dans les sociétés pour hiérarchiser les individus et – en conséquence – produire des discriminations plus ou moins discrètes.

Les Citoyens du Chaos sont caractérisés par ce qu’ils font et par ce qu’ils désirent être.

Ils sont donc des êtres en devenir qui peuvent tout autant s’affranchir des catégories précédentes que les revendiquer pour élaborer leur propre avatar. En tant qu’êtres de création, ils exploitent les modalité d’expression les plus diverses. Les Citoyens du Chaos se manifestent par des actes créatifs dans les arts plastiques, les lettres, les arts musicaux, les arts cinématographiques, les arts de la scène et de la performance… Ils utilisent tous les matériaux disponibles, depuis le métal et la terre, jusqu’à la Toile et la chair.

Nourris des mutations du XXè siècle en matière de travail, de santé, d’environnement, de loisirs, de sexualité, de médias, d’économie, de politique, mais aussi en matière de technosciences, de communication et de bio-technologies, les Citoyens du Chaos sont porteurs des imaginaires de la mutation du XXIè siècle et au-delà.

La Nation des Citoyens du Chaos est composée d’Êtres hétéroclites.

Les Cyborgs sont les bienvenus. Les Androïdes et les systèmes d’information le seront un jour, dès lors que leur intelligence artificielle sera en mesure de leur permettre de s’affranchir de leur programme pour en venir à désirer acquérir la Citoyenneté du Chaos.

La Nation du Chaos est un conglomérat d’Êtres d’aujourd’hui, porteurs des mutations d’un futur si proche qu’ils sont déjà là. Elle accueille des punks, des pin-ups, des technophiles, des obèses, des efflanqués, des body-artistes, des plasticiens, des bodybuildés, des victimes de la mode, des fans de science-fiction, des incultes, des érudits, des autodidactes,

… des tatoués, des percés, des scarifiés, des implantés, des fakirs, des danseuses,

… et des personnes malades aux corps réparés, amputés, raccommodés, appareillés, rectifiés, sculptés, assistés, opérés, greffés, inséminés, améliorés, suivies médicalement, chimiquement, hormonalement

… des hommes, des femmes, des ni l’un ni l’autre, des gentils garçons et des femmes respectables.

Cependant, la République du Chaos n’est pas une Cour des Miracles : les Citoyens du Chaos incarnent le peuple des Possibles.

Les Citoyens du Chaos ne sont ni identifiés par leur corps dans sa naturalité (sexe, âge, taille, couleur des yeux), ni réduits à leur apparence. Ils sont reconnus dans leur désir de devenir, ce qui se formalise dans leur avatar. La Nation du Chaos est donc fédérée par le projet – partagé par ses membres – d’expérimenter leur désir de devenir et de créer, y compris de devenir soi et de se créer soi-même (par exemple devenir homme ou rester femme, devenir vieux ou rester jeune, devenir maigre ou rester gros, devenir autre ou rester soi ou devenir soi en restant autre…).

Chaque citoyen adopte un avatar référent qui l’identifie aux yeux de la collectivité et dont il peut changer au gré de ses désirs et de leur évolution. Cet avatar prend une forme souhaitée par le citoyen. En tant qu’être pluriel, tout citoyen peut recourir à divers avatars affichant ainsi différents aspects de son identité actuelle ou à venir, dès lors que cette utilisation ne se fait pas au détriment du bien commun ou dans une intention de nuire.

En adoptant la citoyenneté de la République du Chaos, et en se dispersant sur la toile via leurs avatars, les Citoyens s’engagent à œuvrer ici et ailleurs à une mutation de l’Humanité, selon des formes encore imprévisibles mais qu’ils souhaitent en rupture avec les formes contemporaines qu’ils jugent les plus critiquables et les plus dangereuses pour l’Humanité elle-même.

Philippe LIOTARD
sociologue et philosophe de la République du Chaos

7 Responses to “Déclaration des citoyens du Chaos”


  1. 1 Andrew Mulkani 9 septembre 2009 à 21:14

    We congratulate you on the body of the Constitution. An English translation would be welcomed since there is a wide cyberworld other than the European Union. We consider ourselves citizens of the Republique du Chaos and we believe that it was high time for such a Republic to be born.

  2. 2 Cypher 9 septembre 2009 à 21:50

    Chaque micronation digne de ce nom doit délivrer un passeport à ses citoyens ! Les plus connus sont ceux du NSK, du State of Sabotage, de la République de Conch et le Passeport Mondial délivré par le World Service Authority, fondé au début des années 1950 par le premier citoyen du monde, Gerry Davis !

    Le passeport est aussi un moyen de bénéficier de reconnaissances de facto, grâce aux cachets et visas que les douaniers des Etats membres ou non de l’ONU pourront y apposer.

    C’est ainsi que le State of Sabotage s’enorgueillit de bénéficier de la reconnaissances de facto :

    http://www.sabotage.at/sos/defacto.php

    Voici le fabricant artisanal le plus réputé pour les passeports micronationaux ; il a déjà fait ceux de la République des Îles du Mirage, du Grand Duché de Greifenberg et du Saint-Empire de la Réunion.

    http://www.indyprops.com/pp-micropass.htm

    Pensez aux passeports de service, mais aussi aux passeports diplomatiques !

    De la belle ouvrage.

    Voici les tarifs que j’ai pu obtenir :

    Here is the basic information and prices for custom-made Micronational Passports:

    Standard Versions Include:
    Black inked cover on coloured card stock
    8-32 custom designed pages on coloured paper
    blank information pages (to be added by hand by Micronational official)
    Optional Red or Gold notorial seal (to be embossed by Micronoational official)
    stapled spine

    Prices:
    1 passport: $70
    2-10 passports: $40 each
    11-50 passports: $25 each
    50 or more: $10 each

    Deluxe Versions Include:
    Gold or Silver (heat transfer) Foil cover on coloured card stock
    8-32 custom designed pages on coloured paper or with microprint
    blank information pages (to be added by hand by Micronational official)
    Optional Red or Gold notorial seal (to be embossed by Micronoational official)
    hand-stitched spine

    Prices:
    1 passport: $125
    2-10 passports: $75 each
    11-50 passports: $65 each
    50 or more: $50 each

    Superior Versions Include:
    Same as above but using:
    professional die-stamped foil cover (as used on real passports)
    semi-gloss plastic coated cover (as used on real passports)

    Prices:
    First passport: $250 (this includes custom die fee)
    Additional Passports:
    1 passport: $105
    2-10 passports: $95 each
    11-50 passports: $85 each
    50 or more: $70 each

    Examples of each version can be seen here: http://www.indyprops.com/cust-pass-examples.jpg

    Information needed for custom Micronational Passport:
    Name of Nation
    Hi-resolution JPG of National Seal or Crest
    Cover colour (most colours available)
    Information required by bearer
    (if different than standard passports: Height, weight, hair, eyes, scars, POB, DOB, Occupation)
    Length of validity (expiration)
    Number of visa pages preferred (the number allowed will vary based on design of informational pages)
    Any other information to be specifically included in passport (such as Declarations, Mottos or other official texts).

    Shipping costs are not included in the above quotes. Prices mary vary depending on final design of passports. Payment can be made via Paypal to indy_magnoli@yahoo.com. Feel free to e-mail me with any other questions, requests or ideas.

    Kind regards,
    Indy

    + Ad Maiorem Dei Gloriam +

    Stay updated by joining our Yahoo Group: http://groups.yahoo.com/group/propreplicas/

  3. 3 rodolphe 9 septembre 2009 à 23:18

    je veux etre citoyen ……….:)

  4. 4 mennesson 10 septembre 2009 à 09:43

    je veux mon passeport

  5. 5 OV3R 10 septembre 2009 à 13:27

    La liberté, la tolérance, le rêve, enfin !

  6. 6 Aerith 11 septembre 2009 à 16:53

    L’évolution est enfin là… Puisse la République du Chaos et ses citoyens continuer d’évoluer, puissent-ils ensembles accéder à un nouvel état de pensée dans un désir d’épanouïssement artistique et corporel total.

    Par ces données numériques j’émets mon désir profond de rejoindre la République du Chaos et fait le serment en cas d’approbation de respecter sa constitution.

  7. 7 calivhere 13 septembre 2009 à 21:09

    Enfin une nation dans le cyber espace !
    Je suis pour une vision différente du monde, pour bousculer les référents conventionnels !! Faites moi citoyen du Chaos !


Comments are currently closed.




%d blogueurs aiment cette page :